À propos

Les premiers propriétaires de la terre où se trouve l'érablière Lalande utilisaient à leur profit les produits de l'érable. L'exploitation est passée des héritiers de Pierre-François Cazeau à Jean-Baptiste Laurin. C'est ce même Cazeau qui a vendu le chemin reliant le Petit Brûlé aux concessions du nord de la rivière du Chêne. Trois générations de Laurin ont été tour à tour propriétaires des lieux. Jean-Baptiste a légué à son fils trois terres contiguës au nord de la rivière du Chêne, lors de son décès le 29 mai 1881.

En 1903, à l'occasion du mariage de son fils Théodule avec Marie-Louise Renaud, François-Xavier donne diverses propriétés aux nouveaux époux dont l'érablière familiale. Malheureusement, Théodule meurt jeune. Sa veuve, Marie-Louise, épouse Adélard Lalande en mai 1909 et lui donne par contrat de mariage les immeubles hérités de son premier mari. Marie-Louise Renaud est reconnue pour son accueil proverbial. La maison est toujours pleine de monde et la table bien garnie. Jamais un quêteux n'a été mal reçu. Cette attitude est sûrement à l'origine d'une longue tradition d'accueil dans la famille Lalande. Au fil des ans, elle a su valoriser les durs travaux des sucres et y trouver des plaisirs à partager avec les autres. Plusieurs traditions culinaires sont nées à cette période et font encore aujourd'hui la joie de ceux qui, depuis 1913, ont pris l'habitude d'une partie de sucre chez Lalande chaque année.

En 1935, Adélard Lalande vend la ferme, la maison et la cabane à sucre à son fils Sylvio. Marie-Louise Lalande est décédée et une autre grande cuisinière se pointe à l'horizon. En décembre de la même année, Sylvio épouse Carmelle Lafrance; la relève est là, prête à poursuivre et à développer les traditions familiales. En peu de temps, la salle à manger devient trop petite et la cuisine doit être agrandie pour répondre à la clientèle sans cesse croissante. Les trois fils de Sylvio, Adélard, Michel et Normand, s'impliquent directement dans l'entreprise et relèvent de grands défis. En 1977, les travaux débutent : il faut aménager une cuisine qui correspond aux nouvelles normes. Et comme la clientèle ne cesse d'augmenter, la salle à manger doit également être agrandie. En 1978, on ajoute une salle polyvalente à la salle à manger. En 1989, Michel devient l'unique propriétaire de l'entreprise familiale.

Depuis l'été 1990, le Théâtre des Érables présente différentes productions artistiques associées à une table de qualité. Michel poursuit et développe d'autres facettes des traditions ancestrales pendant que son épouse, Francine Bianco, veille à la cuisine, essence même et raison d'être du déploiement de tant d'énergies.

Plus de cent ans se sont écoulées depuis la première partie de sucre et il est certain qu'avec la collaboration des propriétaires Claude Charbonneau et Marie-Claude Perreault, les gens continueront de profiter de la Cabane à sucre Lalande tout en dégustant les merveilleux mets d'antan.

Vous avez un événement à organiser?

Nous joindre

 

Contactez-nous

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téléphone : 450 473-3357

Visitez-nous

862, Montée Laurin
Saint-Eustache (Québec)
J7R 0J2

Heures d'ouverture

Bureau

Lun - Ven : 9 h - 16 h
Sam : 9 h - 17 h
Dim : 10 h - 14 h

Inscription infolettre

Tous droits réservés © 2014-2017 CABANE À SUCRE LALANDE INC. | Création de site Web et Marketing Web par MEDIAVORE interactif